Vous êtes pessimiste ? Êtes-vous l’une de ces personnes qui s’inquiètent beaucoup et qui s’attendent à ce que les choses tournent mal et finissent mal ? Peut-être avez-vous eu de nombreuses expériences dans le passé qui confirment cette façon de penser. Mais peut-être que votre prudence vous a aussi conduit à mieux vous préparer et que tout s’est bien passé ?

Faire face aux dangers en tant que voyageur de longue durée

“Espère le meilleur et prépare-toi au pire.”

Je suis sûre que vous l’avez déjà entendu dire, n’est-ce pas ? Peut-être vivez-vous d’après cette maxime? Il est vrai qu’une bonne préparation à ce qui peut mal tourner est importante et sensée. Mais n’oublions pas de vivre la première partie du dicton ! Je suis donc tout à fait favorable à une bonne préparation, mais je suis encore plus favorable à ce que nous n’attendions, ne vivions et n’apprécions que le meilleur et le plus beau!

Quel degré de préparation et de protection est raisonnable ou nécessaire ?

En tant que nomade digitale, c’est une question que je me pose régulièrement. Juste avant de partir en voyage et de lancer ma propre entreprise en ligne, cette question me préoccupait beaucoup. J’ai lu de nombreux livres et blogs, de la liste d’emballage parfaite aux risques spécifiques à chaque pays en passant par la bonne assurance maladie. Presque cinq ans plus tard, je peux dire que j’en ai eu peu besoin. Et pourtant, cela m’a donné la sécurité nécessaire pour me préparer aux problèmes et faire face aux dangers.

Pour moi personnellement, par exemple, outre les dangers réels pour le corps et l’esprit, la perte de mon téléphone portable ou de mon ordinateur portable serait probablement l’un des plus gros problèmes que je pourrais rencontrer sur le chemin. Mais au lieu de m’en soucier constamment, j’ai créé un bon système de sauvegarde à l’avance, sauvegardé plusieurs fois des données importantes et automatisé de nombreux processus. Je sais donc que la perte de mon ordinateur portable me causerait des problèmes, mais en même temps ne serait pas la fin du monde. Bien sûr, j’ai aussi une bonne assurance et j’ai toujours assez d’argent sur mon compte pour pouvoir rentrer spontanément chez moi en cas d’urgence.

Faire face aux dangers

Dans les presque cinq ans qui se sont écoulés depuis que j’ai quitté mon ancienne vie, heureusement, peu de choses ont mal tourné pour moi. Bien sûr, j’étais malade de temps en temps, j’ai dû aller chez le dentiste et on m’a volé un cyclomoteur loué au Vietnam. Mais avec un peu de patience, l’aide d’autres voyageurs et de la population locale et, dans ce dernier cas, un peu d’argent, tout cela a pu très bien se régler.

Ma capacité à travailler est beaucoup plus souvent entravée par un mauvais accès à Internet et un manque de place dans une chambre d’hôtel que par des choses pires. Il y avait une exception jusqu’à présent, lorsque mon chargeur a rendu l’âme il y a quelques années en Thaïlande et qu’il n’y avait de remplacement approprié. Grâce au soutien de mes amis et au passage à mon téléphone portable, j’ai pu continuer à travailler presque comme si de rien n’était et sans trop jurer et ménerver … Mais surtout, j’ai appris que le vol, les défauts techniques, etc. ne sont pas automatiquement une catastrophe absolue. À condition d’être suffisamment préparé.

Ne pensez pas tout le temps aux dangers

Cette préparation me donne personnellement la paix et la sérénité de ne pas penser constamment aux dangers qui guettent. Bien sûr, je suis prudente et je ne laisse pas n’importe où mon ordinateur portable sans surveillance. Mais ce n’est pas vrai partout non plus. Récemment, au Japon, ce n’était pas un problème du tout. C’est bien agréable d’ aller aux toilettes sans craindre que mes effets personnels ne disparaissent.

Mais sinon, honnêtement, je n’y pense pas plus que ça. Un peu de bon sens et une bonne préparation, c’est parti pour la prochaine aventure!

*****

Comment ça se passe pour vous? Pensez-vous beaucoup aux catastrophes à venir ? Que faites-vous pour vous préparer et faire face aux dangers? Et comment arrivez-vous à profiter quand même de la vie?

Faire face aux dangers en tant que voyageur de longue durée
Faire face aux dangers
en tant que voyageur de longue durée

Subscribe here for monthly tips and updates from my virtual practice

Thanks! Don't forget to check your inbox and confirm your subscription! See you soon