Le minimalisme est l’un de ces mots à la mode que j’ai l’impression de rencontrer partout depuis quelques années, que ce soit sur Internet par le biais de contributions au magazine „Spiegel“ ou de films, et Netflix a pris le train en marche et nous explique à nouveau comment nettoyer notre maison et notre vie pour enfin être heureux et libre (avec Marie Kondo).

Aujourd’hui, je vais vous présenter le minimalisme vue par une nomade digitale et comment on peut se contenter d’un minimum.

Le minimalisme vue par une nomade digitale

Mais qu’est-ce que le minimalisme ?

Le dictionnaire Duden décrit le minimalisme comme une “limitation consciente à un minimum, au strict minimum”. La plupart des définitions que l’on peut trouver en ligne incluent cette renonciation consciente, mais aussi l’accent sur ce qui est non seulement nécessaire, mais également important sur le plan personnel. Donc, si vous avez moins de choses inutiles, vous devriez être plus libre intérieurement et vous pouvez vous concentrer sur ce qui vous rend vraiment heureux, sur les personnes, les expériences et les valeurs intérieures, du moins c’est l’idée. Mais est-ce vraiment vrai ?

Le minimalisme vue par une nomade digitale

Je parcoure moi-même en tant que nomade digitale le monde depuis de 4 ans, avec mon sac à dos et mon ordinateur portable et pas beaucoup plus.

Comme je n’ai pas de maison pour laquelle je pourrais acheter de belles choses et pas de garde-robe infiniment grande, j’achète à peine de choses. J’ai pu passer devant des magasins pendant un certain temps sans réfléchir : oh, c’est ce que je veux. J’ai des vêtements que je trouve beaux et qui me vont bien. Je porte ce qui est alors propre et qui convient au temps qu’il fait. Pour être honnête, je perds étonnamment peu de temps à penser à mes vêtements ou à mon apparence et c’est en effet l’un des plus grands avantages du minimalisme de mon point de vue. Ma tête est en fait libre pour d’autres choses. Comme j’ai peu de choses, je n’ai pas besoin de beaucoup ranger et comme je ne reste souvent que quelques semaines au même endroit, je n’ai pas vraiment besoin de beaucoup nettoyer non plus.

Minimalisme dans votre tête ?

Mais ce n’est pas parce que ma tête n’est pas pleine de biens matériels ou du prochain ménage de printemps que ma tête est seulement pleine de choses vraiment importantes ou belles. Si la réduction de ses propres biens peut aider sur le chemin du bonheur intérieur, elle n’est en aucun cas suffisante. Même sans possessions matérielles, je peux passer toute la journée sur Internet, à faire défiler sans cesse Facebook ou Instagram, ou à regarder un nouvel épisode d’une série après l’autre. Je peux me mettre en colère, m’inquiéter, m’inquiéter de mon avenir, de mon passé ou de mon travail. Je peux écrire des listes de choses à faire et ne pas m’y tenir.

Donc oui, réduire les possessions matérielles et simplifier la vie peut être une très bonne étape. Mais ce n’est en aucun cas suffisant. Le travail proprement dit ne commence qu’ensuite.

Conseils pour devenir heureux grâce au minimalisme

Voici quelques conseils pour être plus heureux avec moins de biens :

Débarrassez-vous des ordures ! Créer plus de liberté (à l’intérieur et à l’extérieur) par une réduction consciente à l’essentiel. Si nécessaire, commencez petit et avancez lentement.

Mais pensez aussi à ce pour quoi vous voulez faire de la place. Il ne sert à rien de créer de l’espace libre juste pour le remplir de soucis et de rêveries!

Si vous êtes conscient de ce qui est vraiment important pour vous, réfléchissez à la façon dont vous pouvez réaligner votre vie en conséquence. Que pouvez-vous encore faire aujourd’hui pour vous rapprocher un peu plus de votre objectif ? Pourquoi ne pas appeler une vieille amie au lieu de faire du shopping, par exemple ? Ou simplement vous asseoir dans le salon bien rangé avec un bon livre et profiter de la paix et de la tranquillité ?

***

Dans quelle mesure votre vie est-elle minimaliste ? Comment voyez-vous le minimalisme – de l’intérieur et de l’extérieur ?

Le minimalisme vue par une nomade digitale

Subscribe here for monthly tips and updates from my virtual practice

Thanks! Don't forget to check your inbox and confirm your subscription! See you soon